Blanche neige et le Middle Management

Home/Communication, Management, Storytelling/Blanche neige et le Middle Management

Blanche neige et le Middle Management

Il était une fois, une reine qui dirigeait d’une main de fer sa société. Un jour, alors qu’elle passe devant le bureau du DRH; elle voit une très belle jeune fille en sortir. Interrogé, le DRH l’informe que Blanche-Neige est une nouvelle recrue pour l’équipe qualité. Jalouse, la reine exige qu’elle soit immédiatement mise à la porte. Le DRH, qui ne veut pas perdre la face devant ses équipes, reclasse Blanche-Neige dans un poste de middle-management dans une filiale éloignée du siège. Blanche-Neige arrive dans son nouveau bureau, très heureuse de se retrouver bombardée «manager». A peine a-t- elle mis à jour son profil linkedin que son équipe déboule dans les locaux, portable au poing, en tweetant à tue-tête. Les sept hommes lui demandent qui elle est et ce qu’elle fait là. Ils n’ont visiblement pas été avertis de l’arrivée d’un manager et chacun s’installe à son bureau, laissant Blanche-Neige se débrouiller pour se trouver une chaise.

La P.O.M.M.E empoisonnée Le lendemain, la méchante reine voit sur linkedin que Blanche-Neige fait toujours partie de son entreprise. Furieuse, elle réfléchit à un plan pour s’en débarrasser à tout jamais. Blanche-Neige reçoit soudain une multitude de messages, émanant du siège concernant la conduite du changement dans l’entreprise et la nécessité de mettre en place un nouveau process P.O.M.M.E (Performance Optimization with Measured Modifications of the Environement). Blanche-Neige va voir ses équipes pour les informer. Mais les petits hommes sont déjà au courant. «Oui, j’en ai déjà discuté les gars là, et il y a pas mal de choses qui sont contraires aux process mis en place par le service qualité, c’est n’importe quoi». Blanche-Neige, spécialiste qualité, se penche sur la question et ne peut s’empêcher d’être d’accord avec le petit gros à lunettes. «Nous, on continue comme avant, à vous de vous débrouiller avec votre P.O.M.M.E» annonce boudeur un membre de l’équipe, «d’ailleurs c’est votre job, vous êtes payée pour ça, non ? ». C’est vrai disent les autres, et ils tournent le dos à Blanche-Neige pour repartir à la mine.

Un bon tweet vaut mieux que deux tu l’auras…. Blanche-Neige prend son courage à deux main et appelle le DRH, qui lui indique agacé que tous les autres managers n’ont eu aucun problème à briefer leurs équipes.  Blanche-Neige contacte alors la responsable du service qualité. Celle-ci, en pleine discussion avec la reine, branche son haut-parleur et lui répond froidement «je ne vois pas où et le problème, les process qualité sont en ligne avec la P.O.M.M.E». Blanche-Neige explique alors précisément les points de blocages sur le terrain pour son équipe. Elle est très étonnée d’entendre la reine elle-même lui répondre. «Mais qu’est-ce que vous racontez ma pauvre ? Nous avons discuté de cela avec le petit gros à lunette de votre équipe il y a deux minutes au téléphone. Je pense que tout va bien dans votre service…à part peut être vous».

Miroir, Ô mon miroir, dis moi qui est le meilleur manager…. Blanche-Neige entend alors ses collaborateurs qui rentrent de la mine. Le petit gros à lunette l’informe que son collègue qui éternuait tout le temps s’est mis en arrêt maladie pour la semaine. Le boudeur râle parce qu’il travaille comme quatre et en a assez de rattraper les bévues de ses collègues. Il exige que Blanche-Neige vire celui au sourire béat qui ne comprend rien à rien et aussi celui qui somnole entre deux réunions. Pendant ce temps, le petit à lunette qui vient de discuter avec la reine sur Skype, informe l’équipe d’une mise à jour de la P.O.M.M.E, en particulier en ce qui concerne sa nomination en  tant que responsable de ce projet. Celui au sourire béat est ravi pour son ami et propose d’organiser un pot aux frais de Blanche-Neige. Celle-ci sent ses jambes la lâcher et perd connaissance.

Quant arrive un beau prince en blouse blanche… Quand elle ouvre les yeux, un beau jeune homme est penchée sur elle. C’est le médecin du travail qui lui conseille d’aller se mettre au vert. Blanche-Neige réfléchit alors au sens de la vie et se demande ce qu’elle va faire. Le téléphone sonne. Un chasseur de tête lui propose un job de directrice qualité d’une entreprise concurrente. Ils ont entendu parler de la P.O.M.M.E et savent via les tweets de son équipe, que Blanche-Neige a participé à sa mise en place sur le terrain. C’est ainsi que Blanche Neige intègre le siège social d’une grande société, et tout allait pour le mieux quand un jour, en passant devant le bureau du DRH, elle vit sortir une magnifique jeune fille…..

Moralité  La révolution des nouvelles technologies a changé la nature même de la façon dont les collaborateurs travaillent. Les équipes qualifiées sont de plus en plus auto-gérées. Grâce à internet et les moteurs de recherche, tout le monde sait ou peut savoir quelque chose sur tout. La génération Y a une attitude très différente à l’égard des managers. Pourtant, le middle management représente environ 3.5 millions de cadres rien que dans secteur privé en France.  C’est un maillon vital des entreprises. Et particulièrement en ce qui concerne les politiques de changement.  Selon 60 % des dirigeants, le management intermédiaire exprime un sentiment d’être  en «porte-à-faux» dans son rôle de courroie de transmission (étude OpinionWay). Cette petite fable veut simplement présenter les difficultés actuelles de ces rôles en pleine mutation.

Share
By | 2012-07-01T08:10:32+00:00 juin 25th, 2012|Communication, Management, Storytelling|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment